17 étapes pour la sécurité des échafaudages

sécurité des échafaudages

Voici quelques règles de bon sens destinées à promouvoir la sécurité dans l’utilisation des échafaudages en acier. Ces règles ne sont qu’indicatives et suggestives, et visent à traiter uniquement certaines des nombreuses pratiques et conditions rencontrées dans l’utilisation des échafaudages. Les règles ne prétendent pas être exhaustives ni remplacer ou supplanter d’autres mesures de sécurité et de précaution supplémentaires pour couvrir les conditions habituelles ou inhabituelles. Elles ne sont pas destinées à entrer en conflit avec, ou à remplacer, une loi ou un règlement d’un État, d’une collectivité locale ou fédérale ; l’utilisateur doit faire référence à ces dispositions spécifiques.

1. Prévoyez des seuils appropriés pour les poteaux d’échafaudage et utilisez des plaques de base.

2. UTILISEZ DES VIS D’AJUSTEMENT au lieu de bloquer pour vous adapter aux conditions inégales de la pente.

3. PLOMB ET NIVEAU TOUS LES ÉCHAFAUDAGES au fur et à mesure de l’élévation. Ne forcez pas l’ajustement des étançons – nivelez l’échafaudage jusqu’à ce qu’il soit facile de l’ajuster correctement.

4. FIXER SOLIDEMENT TOUTES LES ATTACHES.

5. NE PAS GRIMPER SUR LES CROISILLONS. Une échelle d’accès (de montée), des marches d’accès, un cadre conçu pour être monté ou un accès sûr équivalent à l’échafaudage doivent être utilisés.

6. SUR LES ÉCHAFAUDAGES MURAUX PLACEZ ET MAINTENEZ LES ANCRAGES solidement entre la structure et l’échafaudage au moins tous les 30′ de longueur et 25′ de hauteur.

7. Lorsque les échafaudages doivent être partiellement ou totalement fermés, des précautions spécifiques doivent être prises pour assurer la fréquence et la pertinence des attaches de l’échafaudage au bâtiment en raison de l’augmentation des conditions de charge résultant des effets du vent et des conditions météorologiques. Les éléments de l’échafaudage auxquels sont fixées les traverses doivent également être vérifiés pour détecter les charges supplémentaires.

8. Les TOURS D’ÉCHAFAUDAGE LIBRES DOIVENT ÊTRE RETRAÎNÉES DE TOURNAGE par haubanage ou par d’autres moyens.

9. ÉQUIPEZ TOUTES LES ZONES PLANIFIÉES OU ÉTAGÉES de garde-corps, de médians et de plinthes appropriés le long de tous les côtés ouverts et des extrémités des plates-formes d’échafaudage.

10. Les lignes électriques à proximité d’un échafaudage sont dangereuses – faites preuve de prudence et consultez la compagnie d’électricité pour obtenir des conseils.

11. N’UTILISEZ PAS d’échelles ou de dispositifs de fortune sur les échafaudages pour en augmenter la hauteur.

12. NE PAS SURCHARGER LES ÉCHAFAUDAGES.

13. PLANIFICATION :

  • N’utilisez que du bois d’œuvre correctement inspecté et classé comme planche d’échafaudage.
  • Les planches doivent avoir un chevauchement d’au moins 12″ et dépasser de 6″ le centre du support, ou être fixées aux deux extrémités pour empêcher le glissement des supports.
  • Les planches et plates-formes d’échafaudage fabriquées, à moins qu’elles ne soient fixées ou retenues par des crochets, doivent s’étendre sur leurs supports d’extrémité de 6″ au minimum et de 12″ au maximum.
  • Fixez la planche à l’échafaudage si nécessaire.

14. POUR LES ÉCHAFAUDAGES ROULANTS, LES RÈGLES SUPPLÉMENTAIRES SUIVANTES S’APPLIQUENT :

  • ne pas monter sur des échafaudages roulants.
  • sécuriser ou enlever tout le matériel et l’équipement de la plate-forme avant de déplacer l’echafaudage.
    les freins de cassette doivent être appliqués a tout moment lorsque les echafaudages ne sont pas deplaces.
  • les casses avec tiges de plainte sont fixees au panneau ou a la vis de réglage par des goupilles ou d’autres moyens appropriés.
  • n’essayez pas de déplacement d’un échafaudage roulant sans aide suffisante – faites attention aux trous dans le sol et aux obstructions au-dessus de la tete.
  • ne pas dépasser les vis de réglage de l’échafaudage roulant de plus de 12″.
  • utiliser des bornes horizontales diagoniques près du fond et a intervalles de 20′ mesures a partir de la surface de roulement.
  • ne pas utiliser de supports sur les échafaudes roulantes sans tenir compte de l’effet de renversement.
  • la hauteur de la plate-forme de travail d’un echafaudage roulant ne doit pas dépasser quatre fois la plus petite dimension de base, sauf si elle est haubanee ou stabilisée d’une autre manière.

15. Pour les « PUTLOGS » et les « TRUSSES », les règles supplémentaires suivantes s’appliquent :

NE PAS POUVOIR OU RALLONGER LES PUTLOGES / TRUSSES comme supports latéraux sans avoir pris en considération les charges à appliquer. Les butées/trous devraient s’étendre sur au moins 6″ au-delà du point d’appui.
PLACEZ LES PUTLOGES/TRUSSES à un endroit approprié lorsque la portée des putlogs/truss est supérieure à 12″.

16. TOUS LES SUPPORTS doivent être placés correctement, avec les supports latéraux parallèles aux cadres et les supports d’extrémité à 90 degrés par rapport aux cadres. Les supports (à l’exception des supports mobiles conçus pour transporter des matériaux) doivent être utilisés uniquement comme plates-formes de travail et ne doivent pas être utilisés pour le stockage de matériaux ou d’équipements.

17. TOUS LES ACCESSOIRES D’ÉCHAFAUDAGE doivent être utilisés et installés conformément à la procédure recommandée par le fabricant. Les accessoires ne doivent pas être modifiés sur le terrain. Les échafaudages, les cadres et leurs composants, fabriqués par des entreprises différentes, ne doivent pas être mélangés.

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.