Les différents types d’échafaudages et leurs utilisations

type echafuadage

Il existe une définition et une compréhension claires de ce qu’est un échafaudage : L’échafaudage est une structure temporaire utilisée par les ouvriers lors de la rénovation, de l’entretien, de la réparation ou du nettoyage d’un bâtiment, qui vise à les garder en sécurité, à leur donner un accès facile et à permettre une meilleure efficacité. Pour plus de détails sur l’utilité des échafaudages.

Mais si vous êtes à la recherche d’un échafaudage, vous devez également comprendre les différents types d’échafaudages disponibles et savoir lequel vous convient le mieux. Nous vous présentons les huit principaux types d’échafaudage et leurs utilisations :

Échafaudage d’accès

Les échafaudages d’accès font ce qui est indiqué sur la boîte. Son but est d’aider les travaux de construction à accéder aux zones difficiles d’accès d’un bâtiment comme le toit. Il est généralement utilisé pour les travaux généraux d’entretien et de réparation.L’échafaudage d’accès est un service que nous fournissons nous-mêmes et vous pouvez en savoir plus à ce sujet

Échafaudages suspendus

L’échafaudage suspendu est une plate-forme de travail qui est suspendue à un toit à l’aide de câbles ou de chaînes et qui peut être levée et abaissée en cas de besoin. Il est idéal pour les travaux de peinture, de réparation et de nettoyage des vitres – tous les travaux qui peuvent prendre une journée ou moins à effectuer et qui ne nécessitent qu’une plate-forme et un accès facile.

Échafaudage sur tréteaux

Les échafaudages sur chevalets sont généralement utilisés à l’intérieur des bâtiments pour les réparations et les travaux d’entretien à une hauteur pouvant atteindre 5 m. Il s’agit d’une plate-forme de travail soutenue par des échelles mobiles et est le plus souvent utilisé par les maçons et les plâtriers.

Échafaudage en porte-à-faux

Les échafaudages en porte-à-faux sont utilisés lorsque des obstacles empêchent l’érection d’un échafaudage, par exemple lorsque le sol n’a pas la capacité de supporter les normes, lorsque le sol près du mur doit être libre de circulation ou lorsque la partie supérieure du mur est en construction.

L’échafaudage conventionnel nécessite un cadre, un poteau ou un poteau de base pour reposer sur le sol ou la structure inférieure ; tandis que le porte-à-faux place la norme à une certaine hauteur au-dessus du sol avec un support d’aiguilles.

Échafaudage simple

L’échafaudage du maçon, également appelé échafaudage simple, consiste en une seule rangée de normes, parallèle à la façade du bâtiment et placée aussi loin de celui-ci que nécessaire pour accueillir une plate-forme. Les montants sont reliés par un registre fixé à l’aide de coupleurs à angle droit et les putlogs sont fixés aux registres à l’aide de coupleurs de putlogs. Cette méthode est extrêmement populaire et pratique pour les maçons, c’est pourquoi elle est souvent appelée « échafaudage du maçon ».

Échafaudage double

D’autre part, il existe un double échafaudage qui est plus couramment utilisé pour la maçonnerie en pierre car il est difficile de faire des trous dans les murs en pierre pour supporter les putlogs. Il faut plutôt deux rangées d’échafaudages, la première étant fixée près du mur et la seconde à une certaine distance de la première. Ensuite, les putlogs sont soutenus aux deux extrémités sur des registres, ce qui les rend complètement indépendants de la surface du mur.

Échafaudage en acier

L’échafaudage en acier s’explique assez facilement, mais il est constitué de tubes d’acier fixés entre eux par des raccords en acier, ce qui le rend plus solide, plus durable et plus résistant au feu (bien que moins économique) que les échafaudages classiques. Cette option est de plus en plus populaire sur les chantiers de construction, simplement pour la sécurité accrue qu’elle offre aux travailleurs.

Échafaudage breveté

Les échafaudages brevetés sont également construits en acier, mais ils utilisent des accouplements et des cadres spéciaux pour pouvoir être ajustés à la hauteur requise. Ils sont faciles à monter et à démonter et sont plus pratiques pour les travaux de courte durée comme les réparations.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.